Contacter-nousContacter un
Conseiller Safer

LE MARCHÉ sociÉtaire

Notifiées des cessions de parts de façon obligatoire depuis mars 2016, les Safer affinent leurs observations de ce marché qui jusque-là n’était pas quantifié. La simple réception des Déclarations d’Intention d’Aliéner (DIA) ne permet pas une connaissance automatique des chiffres cités ci-dessous. Les tendances se dessinent très bien, les surfaces concernées annuellement par les cessions de parts de société sont beaucoup plus importantes que celles concernant la vente de foncier (50 000 à 63 000 hectares contre 27 000 à 33 000 hectares).

La part inférieure de ce graphique exprime clairement que l’essentiel de ce marché est familial, mais que 11 % de ce marché représente à lui seul 1/3 du marché des ventes de foncier. Ces 11 % ne sont pas régulés à ce jour.

LES BÉNÉFICIAIRES DE PARTS SOCIALES (Totales ou partielles / Hors Safer)

L'analyse entre le nombre moyen d’hectares transmis par le biais de la Safer contre celui transmis via les cessions de parts de sociétés Hors Cadre Familial (HCF) démontre que les surfaces concernées sont importantes et que les bénéficiaires sont peu nombreux.

Sur la région ce sont 6 727 hectares qui sont concernés pour 86 bénéficiaires, répartis comme suit : 

Identification des acquéreurs de Parts de Sociétés HORS CADRE FAMILIAL

La surface moyenne exploitée par les 48% de cessionnaires AVANT acquisition de la Société est de 240 hectares. Pour comparaison, la taille moyenne des SAU des exploitations agricoles normandes est de 64 hectares*.

*chiffre issu d’Agriscope de juin 2019